ambuloo.com
Le guide de la restauration ambulante près de chez vous
PIZZA SNACKS ROTISSERIES BOULANGERIES PANINI KEBAB FRICADELLE SANDWICHS

CONCEPT FOOD-TRUCK FLAMM'N GO

Publié le 2014-03-24 15:16:49
Manger mieux, dépenser moins et mettre un sens et un sourire dans les pauses repas du midi ou les événements en soirée...

Nous proposons à un professionnel sérieux désireux de se lancer sans risque dans la restauration rapide un Concept de Street-Food unique en Europe:
-Du salé , du sucré , du froid , du chaud, des produits nomades exclusifs 100% traditionnels et 100% frais.

-Une captation maximum à midi avec des recettes variées dés 2,50€ et des menus à partir de 6,50€...

-Une des meilleurs rentabilité du marché avec une offre unique proposant à la fois une alternative à la Pizza, à la Crêpe et au Sandwich !!

Ce FOOD-TRUCK (camion restaurant) original est vendu avec son concept et les marques associées. Il est entièrement équipé "prêt à travailler" avec contrat d'approvisionnement,  licence de marque, formation puis aide au démarrage et accompagnement par un professionnel reconnu de la restauration.

Totalement autonome ( groupe électrogène ) - Très peu roulé (38000 km d'origine) - Excellent état - Permis VL -  Livraison possible France/Belgique/Allemagne/Angleterre

LE PRIX DE VENTE DE 38500€ COMPREND LES DROITS DE LICENCE ET NOUS NE PERCEVRONS AUCUNE REDEVANCE MENSUELLE.

Concept éprouvé- Curieux s'abstenir - Paiement au comptant - Partenariat ou investisseur bienvenus !! 
Contactez-nous par mail avec vos coordonnées et vos motivations. A très bientôt!  

Pour plus d'infos : contact@ambuloo.com

Après le camion, voici la barge à pizzas

Publié le 2013-08-12 15:18:44

Décidément, tout bouge assez vite du côté du canal, à Castets-en-Dorthe. Le port niché auprès de l’écluse 52 est en pleine expansion depuis l’an dernier, alors que plusieurs activités s’installent dans ce lieu propice au développement touristique et économique.

L’office de tourisme Sauternes et Graves y a ouvert une antenne, aux côtés de la capitainerie du port, dans une ancienne maison éclusière. Et si la mi-août est marquée par le lancement du restaurant L’Écluse 52, d’autres ont déjà saisi l’opportunité de proposer un point de restauration dans ce secteur.

C’est le cas de Françoise et André Pinquet. Un peu plus en amont, après l’écluse 51, ils ont installé une pizzeria sur l’eau. Après un mois d’expérience plutôt positif l’été dernier, ils ont décidé d’ouvrir pour la saison Les Délices du canal. Si les mois de mai et juin, sous la pluie, ont été catastrophiques pour les affaires, le mois de juillet ensoleillé leur a rendu le sourire.

Après la pêche, la pizza

Ce couple mise sur cette activité pour se relancer professionnellement. André a été marinier, puis pêcheur professionnel à Libourne. « Mais avec les différentes interdictions et restrictions, ce n’est plus un métier rentable », confie Françoise.

Aimant particulièrement le canal, conscients des opportunités qu’offre le site de Castets, les Pinquet ont donc décidé de pérenniser leur activité de pizzeria.

Celle-ci est installée sur un ancien ponton de pêche qui a été aménagé. « Avec deux pénichettes, nous l’avons amené depuis Libourne, en passant par le bec d’Ambès. Cela nous a pris pratiquement douze heures », raconte André.

La barge des Délices est joliment décorée. Particulièrement fleurie, elle ne peut échapper aux regards pour les promeneurs du bord du canal ou les automobilistes circulant en direction de Barie.

Beaucoup d’Anglais

En revanche, les clients ne peuvent pas monter sur la barge pour déguster leur pizza. Les normes en vigueur concernant l’accueil du public n’ont pas permis pour l’heure aux Délices de disposer de cette autorisation.

Les clients s’installent donc aux tables disponibles sur les berges. Ils se rendent en quelque sorte devant un camion à pizza, avec la particularité que celui-ci est installé sur l’eau, dans le cadre bucolique du canal.

« Notre clientèle est composée de promeneurs, qui viennent aussi l’après-midi pour manger des crêpes, et de personnes qui ont entendu parler de nous par le bouche-à-oreille », observent André et Françoise Pinquet.

Un bouche-à-oreille qui fonctionne plutôt bien dans la langue de Shakespeare, puisque le couple a accueilli beaucoup d’Anglais qui voyagent en camping-car ou en bateau.


Source : sudouest.fr


Les food trucks, rois des rues de Washington

Publié le 2013-08-05 13:59:35
Les food trucks sont de plus en plus nombreux sur les trottoirs américains. Les consommateurs suivent, au grand dam des restaurateurs traditionnels, qui voient leur clients habituels s'en aller. 

A l'heure du déjeuner, des centaines de passants se pressent dans les rues de Washington pour commander leur repas auprès des food trucks stationnés en bas des immeubles.  Ce type de restauration ambulante permet de se retrouver entre amis, en famille ou entre collègues, de profiter du beau temps et surtout de faire son choix selon ses goûts et son humeur. 

Une nouvelle loi depuis juin 
Alors qu'à Paris un food truck règne en général sur une bonne parcelle de rue, aux Etats-Unis le phénomène est déjà passé à la vitesse supérieure. A tel point que sur une même place des camions de cuisine caribéenne, mexicaine, indonésienne et italienne doivent se partager l'espace.  
L'existence de ces restaurants mobiles a été officialisée et approuvée en juin par le Conseil Municipal de la ville. Un coup dur pour les restaurateurs sédentaires qui ont le sentiment de se faire "voler leurs clients". 

Source : lexpress

Location terrain privee

Publié le 2013-02-11 21:00:12
Particulier loue un petit terrain dans un village du gard, actuellement occupé, à louer à partir de cet été pour un snack.
Location à l'année, face à la voie verte (en cours de construction) et dans le nouveau quartier en expansion du village (6550 habitants),
300 euros mensuels

Pour obtenir les coordonnées de la personne, merci d'envoyer un mail à contact@ambuloo.com

La Ville de Quebec dit non aux restaurateurs de rue

Publié le 2012-06-21 12:47:17

(Québec) Même si les cantines mobiles font partie du paysage des grandes villes du monde, pas question pour Québec d'emboîter le pas.

Carole Siciak aimerait bien pouvoir arpenter les rues de Québec avec son Comptoir de Mignardises pour y vendre ses choux au chocolat et ses madeleines. Les partager avec son entourage ne lui suffit plus. La jeune femme, consultante en communication, a bien l'intention de faire découvrir les recettes de pâtisseries de sa France natale aux citoyens de la Vieille Capitale. Elle a tenté l'expérience le 1er juin, après avoir obtenu un permis spécial de la Ville d'une durée de deux jours.

«À New York, j'ai aimé les marchands ambulants et j'ai réalisé que ça manquait à Québec», raconte-t-elle. «Je voulais partager mes pâtisseries sur ce mode-là. J'ai contacté la Ville et les personnes responsables m'ont dit que c'était interdit sauf dans le cadre d'événements spéciaux.»

Ne faisant ni une ni deux, elle s'est associée à la Manif d'art pour le faire. L'expérience a été concluante sur le plan des ventes et de l'enthousiasme des gourmands passants, mais Carole Siciak est restée avec une certaine amertume. «J'ai eu un permis du MAPAQ [ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec] pour un mois, mais la Ville m'a accordé deux jours.»

La Ville ferme la porte à ce genre d'initiative. «Non, ce n'est pas dans notre intention de modifier la réglementation sur la vente ambulante d'aliments», signale son porte-parole, Jacques Perron. «C'est en raison de l'hygiène et de la qualité des mets vendus. Vendre des popsicles, c'est facile à contrôler, car ils sont emballés. Du moment que l'on tombe dans des produits manipulés, par exemple des hot-dogs, il y a toujours eu des objections pour la salubrité des aliments.»

Concurrence déloyale

La concurrence est aussi un facteur de refus. Les restaurateurs n'apprécient guère la présence de ces cantines mobiles et craignant une baisse d'achalandage dans leurs établissements. «On s'inquiète d'une possible concurrence déloyale avec laquelle devraient composer les restaurateurs ayant pignon sur rue et payant des taxes municipales», craint François Meunier, vice-président aux affaires publiques et gouvernementales de l'Association des restaurateurs du Québec (ARQ).

L'hygiène et la salubrité font aussi partie des inquiétudes de l'Association, dont les membres doivent se soumettre à plusieurs inspections afin de conserver leur permis d'exploitation. L'ARQ se dit «pas totalement fermée à l'idée» tant qu'une municipalité n'accorde pas plus que 10 permis et que les restaurateurs de rue ne puissent se déplacer.

Montréal tente d'ailleurs l'expérience cet été en autorisant la présence de cantines mobiles à certains endroits de la Ville durant des activités estivales comme au Quartier des spectacles ou à l'esplanade du Parc olympique. Les restaurateurs de rues peuvent vendre leurs plats dans la rue de façon encadrée, mais pas question de leur permettre de vendre leurs produits à travers la métropole durant toute l'année.

Même si Québec est fermée à l'idée des cantines mobiles et des restaurateurs de rue, Carole Siciak a l'intention de défendre son projet et promènera son Comptoir de Mignardises en obtenant des permis pour divers événements cet été.

Source lapresse.ca


Casting emission de tele sur la restauration ambulante

Publié le 2012-06-10 14:32:21

NOUVELLE EMISSION CULINAIRE

Dans le cadre d’une nouvelle émission de cuisine, et d’aventure nous recherchons
des duos de passionnés!

Vous rêvez de monter votre propre projet ?
Vous êtes pro/ semi pro en cuisine, ou avez tout simplement une idée de concept original, un univers bien à vous et envie de relever
un nouveau défi ?

Vous êtes en couple, de la même famille, collègues, amis, quelque soit votre spécialité culinaire

(gastronomie française, tartes, cupcakes, burgers, cuisine antillaise, chinoise, végétarienne, indienne, 100% sucré, etc...),

Venez participer à cette aventure hors du commun qui pourrait changer votre vie!


Si cette annonce vous intéresse : contact@ambuloo.com pour obtenir la fiche complète et les contacts.


URGENT Manifestation Saint symphorien de marmagne

Publié le 2012-05-30 10:11:51
URGENT:
Suite à un désistement, recherche camion restauration rapide pour le vendredi 22 juin au soir et le samedi 23 juin midi au terrain des Combes Grondées à Saint Symphorien de Marmagne.( manifestation 4x4 )
Environ 200 personnes présentes.
Si  le restaurateur est intéressé par le 4x4, il pourra rester présent jusqu'à la fin de la manifestation.

contact : contact@ambuloo.com

Recherche restaurateur ambulant pour manifestation privée

Publié le 2012-05-03 12:01:24
Recherche camion bar à soupe, kebab, sandwichs, tapas très stylé pour une manifestation d'un client le samedi 23 juin ou samedi 30 juin en journée.
Il y aura entre 500 et 700 personnes à nourrir...
La manifestation se trouve dans le département du 38 à quelques kilomètres de Grenoble.

La date n'est pas encore fixé, ce sera entre ces 2 dates.
Le client peut envisager d'avoir plusieurs camions sur place.

Pour plus d'information contact@ambuloo.com

Recherche pour manifestation les 28 et 29 juillet 2012

Publié le 2012-04-29 09:46:02
Recherche 2 friteries 1 pizzeria et une rotisserie ambulantes les 28 et 29 Juillet 1012 au BT' WIN VILLAGE a Lille pour une course Européenne de BMX système de Tickets de restauration. Pas de droit d'entrée seulement un Pourcentage sur les recettes.

Si cette annonce vous intéresse, merci de nous contacter à contact@ambuloo.com

CLASS CROUTE - La franchise de restauration rapide innove avec un concept de vente ambulante

Publié le 2012-03-22 14:19:26

La franchise de restauration rapide Class'Croûte sait se démarquer de ses concurrents, et innove avec un concept de vente ambulante. L'enseigne continue le développement de son réseau, découvrez les ouvertures réalisées et à venir, ainsi que le partenariat avec un grand nom de la restauration spécialisée.

LE RESTAURANT QUI VIENT A VOUS

En 2011, la franchise Class’croute a lancé son concept de vente ambulante, grâce à un camion. Ce camion a été testé avec des franchisés de Province sur des zones de Toulouse, Lille et Avignon. Véritables vitrines mobiles, ces camions qui sillonnent des zones d’activités reculées et s’installent au pied des bureaux, facilitent la pause déjeuner des salariés.
Aujourd’hui, la franchise de restauration rapide poursuit le déploiement de ce concept camion en région parisienne, sur la région de Lyon et de Montpellier.

LA FRANCHISE CLASS'CROUTE POURSUIT SON DEVELOPPEMENT

La franchise Class’croute a ouvert un nouveau restaurant aux Clayes sous-Bois le 21 février 2012, ce restaurant renforce la présence de l’enseigne dans le département des Yvelines, qui ouvrira également un restaurant à Chambourcy en avril 2012.

L’enseigne poursuit également son développement avec son partenaire Autogrill et l’ouverture prochaine dans les gares de Roissy TGV et St Lazare.


Source : ac-franchise.com


1


mentions légales partenaires FAQ Liste des villes Liste des camions pizza Liste des friteries Liste des magasins ambulants Liste des snacks ambulants Liste des boulangeries ambulantes